Artiste : Margarita Escarpa

Référence : GHA 126.048

Disponibilité : En stock

Prix : 18,00€
Qté :
(0 avis)   (0 avis)  |   Écrire un avis

Dès les années 1920, Federico Moreno Torroba participe avec conviction au renouveau de l'opéra espagnol, et en particulier de la zarzuela. La contribution de ce "non-guitariste" au répertoire de la guitare se traduit par une profusion de pièces aux noms évocateurs de l'Espagne, toutes fortement teintées de musique populaire. C'est le cas de latrova « Alba de Tormes », de la llamada « Alcazar de Segovia » et de l'élégie « Torija », extraites du recueil de quatorze pièces intitulé « Castillos de España ». 

A une autre époque, Antonio Soler crée, au départ d'un modèle introduit par Domenico Scarlatti — l'un de ses maîtres — un type de sonate plus personnel, imprégné de style galant. Soler n'hésite pas à insérer dans certaines de ses sonates des motifs populaires, concis et gracieux, provenant de danses espagnoles. Margarita Escarpa a transcrit trois des quelque 120 sonates pour le clavecin que Soler dédie à ses protecteurs et dont 27 seulement furent éditées, à Londres, de son vivant (on doit l'édition complète de ces sonates au musicologue Samuel Rubio). Comme c'est le cas pour les sonates de Scarlatti, celles de Soler s'adaptent particulièrement bien à la guitare. Les sonates n° 84 et n° 90 proviennent du Manuscrit de Madrid dont elles portent respectivement les numéros IV et VIII. La première sonate passe de la tonalité de ré majeur à celle de mi majeur, tandis que la seconde, originalement écrite en fa# majeur est transcrite en la majeur pour la guitare. Quant à la sonate n°115 qui apparaît dans trois manuscrits — tous conservés au monastère de Montserrat, elle garde sa tonalité de ré majeur.

« Instrument admirable, aussi sobre que riche, qui avec rudesse ou avec douceur sait subjuguer l'esprit et dans lequel, le temps aidant, sont venues se concentrer, comme un riche héritage, toutes les valeurs essentielles des nobles instruments de jadis sans nuire en rien au propre caractère dû, de par son origine, au peuple même ». C'est en ces termes que Manuel de Falla se réfère à la guitare dans la préface qu'il rédige, en 1993, pour la méthode d'Emilio Pujol (Escuela razonada de la guitarra). « L'histoire de la musique, dit-il encore, vient nous démontrer l'influence magnifique de cet instrument semeur de sonores essences hispaniques sur un grand secteur de l'art musical européen. C'est avec émotion que nous voyons son clair reflet se révéler en Domenico Scarlatti, en Glinka et les siens, en Debussy et Ravel ». C'est précisément en hommage à Claude Debussy que Manuel de Falla compose son unique pièce pour la guitare. "Aussi sobre que riche" serait-on tenté de dire pour en décrire le style, la pièce est publiée en décembre 1920 dans l'édition spéciale de la Revue Musicale que Henry Prunières consacre au grand compositeur français récemment disparu. Cette Habanera funèbre, émouvante de simplicité, présente une citation de « Soirée dans Grenade ». Falla en réalisera une transcription pour le piano puis une version orchestrale qui sera incorporée à sa suite « Homenajes » (1920-1939). La « danza n°1 » extraite de l'opéra « La vida breve » (1904-5) de Manuel de Falla a fait l'objet, et pour cause, de nombreuses transcriptions pour une, deux, trois ou quatre guitares... Margarita Escarpa nous présente ici sa transcription pour guitare seule. 

Le catalan Federico Mompou, compositeur et pianiste raffiné qui fait carrière à Paris dans les années 1920 en jouant sa propre musique, puise principalement son inspiration dans les chansons populaires de sa Catalogne natale. C’est à Andrés Segovia qu’il dédie sa « Suite Compostelana ». 

Écrire un avis

Note : Le HTML n’est pas pris en charge !

Évaluation : Mauvais Bon

Saisir le code ci-dessous :

No Compositeur Titre Commentaires Durée Extraits
1 Federico Moreno Torroba
(1891-1982)
Alba de Tormes   01:31
 
2 Federico Moreno Torroba
(1891-1982)
Alcazar de Segovia   02:58
 
3 Federico Moreno Torroba
(1891-1982)
Torija   03:08
 
4 Antonio Soler
(1729-1783)
Sonata n° 90 Transcription Margarita Escarpa 06:42
 
5 Antonio Soler
(1729-1783)
Sonata n° 115 Transcription Margarita Escarpa 04:25
 
6 Antonio Soler
(1729-1783)
Sonata n° 84 Transcription Margarita Escarpa 04:05
 
7 Manuel de Falla
(1876-1946)
Homenaje a Debussy   03:18
 
8 Manuel de Falla
(1876-1946)
Danza n° 1 La vida breve 03:53
 
9 Federico Mompou
(1893-1987)
Suite Compostelana
Preludio
  03:39
 
10 Federico Mompou
(1893-1987)
CoralSuite Compostelana
Suite Compostelana
  03:05
 
11 Federico Mompou
(1893-1987)
Suite Compostelana
Cuna
  03:42
 
12 Federico Mompou
(1893-1987)
Suite Compostelana
Recitativo
  03:09
 
13 Federico Mompou
(1893-1987)
Suite Compostelana
Cancion
  03:02
 
14 Federico Mompou
(1893-1987)
Suite Compostelana
Muneira
  02:47