Artiste : Marco Pereira

Référence : GHA 126.031

Disponibilité : Out Of Stock

Prix : 18,00€
Qté :
(0 avis)   (0 avis)  |   Écrire un avis

On attribue à Zé do norte la paternité de « Mulher rendeira », l'un des thèmes les plus populaires du chansonnier brésilien, il est basé sur deux rythmes caractéristiques du nord-est du Brésil, le baião et legalope. Ce thème est présenté, ici, en deux mouvements en forme de variations. Le premier (lento, ad libitum), après une brève introduction, expose le thème de 
manière lyrique et contemplative, tandis que le second mouvement (presto), de caractère virtuose, fait apparaître le thème comme support des différentes variations.

« Pixula », l'un des dix chôros pour guitare extrait de l'album « O chôro de Juliana » mêle aux éléments duchôro traditionnel une phraséologie propre au jazz qui lui confère une saveur particulière. « Pixula » a la forme d'un chôro en deux parties; les instruments à percussion qui l'accompagnent (pandeiro, ganza, tamborim, surdo) sont introduits un à un, mettant ainsi en évidence leurs fonctions respectives.

« Planaltina » est le nom d'une petite ville du plateau central du brésil, et le pagode est une réunion où l'on chante et l'on danse principalement des variantes de la samba.. « Num pagode em planaltina » est un hommage au génie du chanteur et compositeur João Bosco, c'est pourquoi certaines similitudes de style ne sont pas pure coïncidence.… Cette pièce, écrite en 1986, présente comme une nouveauté l'usage de slapsempruntés par la guitare de samba à la basse de funk. Les voix qui font office d'introduction annoncent que le pagode va commencer.

« Pixaim » est un frevo écrit dans la tradition des frevos des carnavals de Olinda et de Recife. Le frevo est un rythme assez rapide qui est généralement joué par de petits orchestres comprenant des cuivres et des instruments à percussion. Pendant le carnaval, on danse le frevo dans les rues avec une énergie tout à fait étonnante. La difficulté de « Pixaim » réside dans le maintien de l'articulation du frevo dans les différentes combinaisons d'arpèges et d'accords avec les notes répétées des basses de la guitare.

« Nostálgica » est la seconde d'un cycle de cinq valses pour guitare; elles s'inscrivent dans la tradition de la guitare populaire brésilienne qui va du génie de João Pernambuco à celui de Baden Powell en passant par l'art de Garoto, de Dilermandos Reis et de Canhoto da Parahiba.

Il y a, dans la musique de Guinga, et en particulier dans le chôro-canção « Chôro pro Zé », quelque chose d'inattendu dans la trame harmonique et mélodique. Elle est mise en valeur par l'arrangement qui y introduit une expression "blues" intensifiant le climat du chôro. Le blues nord-américain et le chôro brésilien se rejoignent dans le climat comme, d'ailleurs, dans leurs origines sociales respectives, et jusque dans l'influence que le premier a exercé sur le second.

Le samba-chôro « Samambaia » a donné son nom à un disque du pianiste et compositeur Cesar Camargo Mariano. Dans ce disque, et dans la conception de ses arrangements en général, il fait preuve d'un attachement spécial pour le détail, que ce soit dans l'articulation mélodique, au niveau de l'harmonie ou de la conduite rythmique. Ce souci du détail est devenu la caractéristique principale de cet instrumentiste et arrangeur dont le style a influencé toute une génération de musiciens. L'utilisation de deux guitares dans la version présentée ici s'est révélée nécessaire pour rendre la richesse de détails du thème en question.

Le « Chôro melancólico » de Edmar Fenicio, peu connu et trop souvent oublié des guitaristes, est présenté ici dans sa version originale. Il est le reflet d'une époque relativement fertile qui, par le biais de certaines audaces harmoniques et mélodiques, a non seulement rénové les concepts de base de la musique populaire brésilienne, mais a surtout préparé un terrain propice à la naissance d'un mouvement musical reconnu désormais dans le monde entier, la bossa nova.

Le titre « Bate-coxa » se réfère au mouvement de jambes typique du forró, la danse sans doute la plus populaire des bals du nord-est du Brésil, toujours dansée en couple. Son rythme joyeux est une invitation au mouvement du corps. Dans l’introduction, la guitare évoque le bruit caractéristique de l’accordéon quand il s’ouvre et se referme, créant une sorte de respiration incessante.

Ce « Loro » d'Egberto Gismonti, écrit à l'origine pour le piano dans la tonalité de mi bémol majeur, a été adapté pour la guitare dans le ton de mi majeur. La version présentée par Marco Pereira diffère de l'original dans la mesure où elle s'écarte rythmiquement du caractère du baião pour se rapprocher de celui dumaracatu.

Pixinguinha est indiscutablement le plus grand représentant du chôro brésilien, ce flûtiste carioca — qui se tourna plus tard vers le saxophone — a rapproché de manière originale le chôro du jazz traditionnel. L'arrangement pour guitare de son chôro « Lamentos » s'emploie à restituer cette fusion des deux styles.

La « Samba Babel » est une ode à Rio de Janeiro et à ses célèbres "écoles de samba" (Mangueira, Vila Izabel, Portela, Salgueiro et bien d'autres). Par son exubérance technique et sa manière particulièrement rythmique de jouer, Baden Powell a révolutionné l'esthétique de la guitare brésilienne.

« Plainte » est un lamento, c'est une plainte silencieuse, l'expression de la nostalgie d'un moment magique qui ne se reproduit jamais.

Écrire un avis

Note : Le HTML n’est pas pris en charge !

Évaluation : Mauvais Bon

Saisir le code ci-dessous :

No Compositeur Titre Commentaires Durée Extraits
1 Zé do Norte Mulher rendeira Marcos Suzano (percussion instruments, pandeiro) Marcos Lobo (percussion instruments) Leandro Braga (keyboards) 06:13
 
2 Marco Pereira Pixula Marcos Suzano (percussion instruments, pandeiro) Zero (percussion intruments) 03:41
 
3 Marco Pereira Num pagode em Planaltina Zero (percussion intruments) 04:26
 
4 Marco Pereira Pixaim Nico Assumpçao (acoustic bass) Jurim Moreira (drums) 04:11
 
5 Marco Pereira Nostálgica   03:10
 
6 Guinga Chôro pro Zé   04:12
 
7 Cesar Camargo Mariano Samambaia   04:26
 
8 Edmar Fenicio Chôro melancólico   03:32
 
9 Marco Pereira Bate-coxa Marcos Suzano (percussion instruments, pandeiro) Leandro Braga (keyboards) 03:10
 
10 Egberto Gismonti Loro Zero (percussion intruments) Leandro Braga (keyboards) 03:10
 
11 Pixinguinha Lamentos Jurim Moreiro (drums) Bororó (bass) 03:49
 
12 Baden Powel Babel Zero (percussion intruments) 03:33
 
13 Marco Pereira Plainte   03:10